Garbage Collector


The little space of a writer, tinkerer, and a coffee addict

Installer un PC multimédia avec Manjaro Linux

Installer un PC multimédia avec Manjaro Linux
Manjaro Linux

Dans la mesure oĂč j’ai toujours dĂ©testĂ© les “box” de nos fournisseurs d’accĂšs Internet pour leur inefficacitĂ©, et que la seule chose que m’inspire un Android TV ou Ă©quivalent est la fuite immĂ©diate, je continue d’ĂȘtre Ă  l’ancienne et d’avoir un mini PC installĂ© derriĂšre ma TV pour les contenus multimĂ©dia. J’avais essayĂ© avec un Raspberry, mais je n’Ă©tais pas fan du rĂ©sultat. MĂȘme un Pi4 essayĂ© en dĂ©but d’annĂ©e ne me satisfaisait pas, je trouvais le rĂ©sultat poussif et peu rĂ©actif.

Historique

Mon HTPC est une mini tour planquĂ©e derriĂšre la TV reposant sur une carte mĂšre micro ATX avec un Intel Core i3 sur lequel est montĂ© un ventilateur silencieux, 16GB de RAM (parce que l’Ă©cart entre 16 et 8 Ă©tait nĂ©gligeable Ă  l’Ă©poque
 j’en ai profitĂ©), un disque SSD de 128GB, et une petite couche de poussiĂšre. Il ne possĂšde aucun contenu local, s’alimentant soit via le navigateur Web pour les contenus streaming, soit mon NAS et Nextcloud. Le tout est pilotĂ© avec un clavier sans fils intĂ©grant un touchpad de ce genre. Je ne pense pas que son CPU sera capable d’ĂȘtre au top pour de la 4K, mais n’ayant pas la TV qui va avec je dirais que je m’en moque dans l’immĂ©diat. Il faut trĂšs bien le taff en Full HD.

Je l’avais installĂ© initialement avec Fedora 31, migrĂ© vers 32, puis 33, puis rĂ©cemment … J’ai tentĂ© 34 et ce fut le drame. Contrairement Ă  mon PC geekage classique qui a migrĂ© sans sourciller de 33 Ă  34, celui-ci a bloquĂ© pendant plusieurs heures sur un dĂ©marrage en attente. Je l’ai laissĂ© tourner la nuit, 18 heures plus tard j’en avais conclus que ça ne servait Ă  rien d’insister. Ayant vu que d’autres avaient eu le soucis, j’ai fini par me rĂ©soudre au fait qu’il fallait dĂ©brancher le patient et rĂ©installer la distribution. Si Ă  l’Ă©poque Fedora avait bien voulu initialiser le mot de passe root lors de l’installation d’origine, j’aurais peut-ĂȘtre pu dĂ©bloquer le problĂšme avec un terminal virtuel, hĂ©las ce ne fut pas le cas. Etant donnĂ© que Manjaro Linux est une distrib qui marque rĂ©guliĂšrement des points dans mon estime (notamment pour le cĂŽtĂ© rolling-release Ă©vitant de devoir faire une migration de version majeure tous les X temps), j’ai eu envie de tenter le coup. En effet, sur le Raspberry Pi4, ce fut la distrib la plus fonctionnelle out-of-box.

Je vous propose donc un rĂ©capitulatif des actions que j’ai faites pour avoir un PC multimĂ©dia permettant de regarder sans soucis les contenus streaming type Netflix en ayant une interface orientĂ©e pilotage Ă  distance via le touchpad du clavier. Tout ceci est basĂ© sur mon expĂ©rience et mes propres attentes, Ă  aucun moment cela n’a pour vocation d’ĂȘtre une vĂ©ritĂ© absolue. C’est un simple partage d’expĂ©rience dont vous pouvez librement vous inspirer.

Installation de Manjaro

Je ne dĂ©taillerai pas le process, mais parmi les rĂ©glages choisis lors de l’installation initiale, j’ai spĂ©cifiĂ© que mon utilisateur a une ouverture de session automatique. Le reste est standard.

setup

Une fois installĂ© et arrivĂ© au premier dĂ©marrage, je personnalise immĂ©diatement en installant Cinnamon. Je suis dĂ©solĂ© pour ses adeptes, mais GNOME m’est impermĂ©able depuis le changement d’interface de la version 3. Comme toujours, libre Ă  vous d’adapter selon vos prĂ©fĂ©rences, c’est la toute la puissance du libre. 😉

setup

A noter que je suis passĂ© par le gestionnaire de logiciels, n’Ă©tant pas encore trĂšs familier avec le gestionnaire de paquets de Arch. Au passage, le gestionnaire en profite pour mettre Ă  jour les autres paquets, mon ISO datant un peu, laissons-le faire.

Au redĂ©marrage, comme nous avons dĂ©fini un utilisateur Ă  ouverture de session automatique, on arrive sur Gnome car il est le Desktop Environment par dĂ©faut. Il suffit donc de fermer sa session pour changer le gestionnaire de bureau. Evidemment, le changement d’environnement de bureau est complĂštement subjectif me concernant, utilisez donc celui qui vous sied le mieux.

setup Dans mon cas, je respire. 😛

Personnalisation de l’environnement de bureau

Personnellement j’ai une vieille habitude hĂ©ritĂ©e de Gnome 2 d’aimer la barre des tĂąches en haut.

setup

Je m’installe aussi le thĂšme “Adapta-Nokto” que j’aime beaucoup.

setup

Je paramĂštre ensuite le panneau pour augmenter sa taille, ainsi que celle des icĂŽnes, et qu’il disparaisse automatiquement avec un timer.

setup Note : tout ceci est reproduit dans une VM et le résultat ne fonctionne pas forcément dessus

Je fais de mĂȘme pour le menu principal de maniĂšre Ă  avoir de grosses icĂŽnes pour le bouton d’arrĂȘt, plus facile Ă  viser lors de l’utilisation au loin dans le canapĂ©. Je vous conseille Ă©galement de modifier la taille du pointeur de la souris dans ParamĂštres => Souris et Touchpad pour mieux le voir Ă  distance.

setup

NĂ©anmoins comme ça peut s’avĂ©rer fastidieux de piloter l’arrĂȘt du PC au clavier, j’ajoute un moyen plus radical de l’Ă©teindre. Dans les options d’Ă©nergie.

setup

L’environnement le bureau me plaĂźt, on continue vers l’installation des outils requis.

Installation de quelques outils

Dans le gestionnaire de logiciels, tout d’abord j’active les options de mise Ă  jour automatique. Par contre Manjaro ne semble pas chercher Ă  les installer par dĂ©faut, il faudra donc les lancer quand il le proposera.

setup

Ensuite, j’active la prise en charge des paquets AUR car nous aurons besoin du DRM Widevine prĂ©sent dedans.

setup

Comme vous le savez, j’aime le navigateur Vivaldi. Dans la mesure oĂč il est lui aussi basĂ© Chromium et qu’il utilise le mĂȘme user-agent que Chrome (merci Google de saboter ses services quand on a pas Chrome !), il ne pose pas trop de soucis pour les sites de streaming Ă  DRM. Donc je ne saurais vous dire comment faire la mĂȘme avec Firefox.

J’active donc les paquets suivants :

setup

Une fois sa tambouille terminĂ©e, le navigateur est prĂȘt Ă  l’emploi.

setup

J’en profite pour vous remontrer rapidement pourquoi j’aime Vivaldi : on peut personnaliser Ă©normĂ©ment de choses sans avoir Ă  recourir Ă  des extensions. ElĂ©ment de base que j’aime : avoir les onglets Ă  gauche. Pourquoi faut-il un add-on pour ça ? Je n’ai jamais compris pourquoi peu de navigateurs le propose nativement, surtout Ă  l’Ăšre des Ă©crans larges sur Desktop. Je vous invite Ă  consulter mon billet dĂ©diĂ© au navigateur si cela vous intĂ©resse.

setup Paramétrages de base, suppression des bookmarks par défaut, retrait du panneau latéral

En regardant sur la page vivaldi://components on voit que Widevine est installé, on va pouvoir tester ça aprÚs.

setup

Enfin, dans l’utilitaire “Applications du dĂ©marrage”, j’ajoute Vivaldi pour qu’il se lance automatiquement Ă  l’ouverture de session.

setup

Avoir le 1080p sur Netflix

Par dĂ©faut, Netflix n’ira pas au delĂ  du 720p pour des raisons qui m’Ă©chappent et ne m’intĂ©ressent pas Ă  dire vrai (je m’attend Ă  des limitations artificielles). Cette extension (lien vers le Chrome Web Store) pour les navigateurs basĂ©s Chromium permet de forcer le 1080p sur Netflix.

setup

La combinaison ctrl + alt + shift + D permet d’afficher les informations de debug du lecteur de Netflix.

Installation du client Spotify

Rien de plus simple ! Dans le gestionnaire de logiciels, cherchez “Spotify” et construisez le paquet issu d’AUR. Pour le coup, c’est mĂȘme plus simple que sous Fedora oĂč il faut passer par un outil intermĂ©diaire.

setup

setup

Test

Il y a des moments oĂč mon expression favorite disant que si l’informatique Ă©tait une science exacte, je serais chĂŽmeur, est bien vraie. En effet, aprĂšs avoir fait l’installation de tous ces composants dans ma VM, Netflix ne fonctionnait pas et ne dĂ©tectait pas Widevine.

Quelques jours aprùs, au moment de reprendre ce billet, ça fonctionnait. 😅

La seule diffĂ©rence entre au dĂ©but et maintenant est un reboot de la VM. Peut ĂȘtre que cela est nĂ©cessaire dans certains cas, je n’ai pas souvenir d’en avoir eu besoin sur mon PC MultimĂ©dia.

setup Test d’une vidĂ©o Netflix satisfaisant ! Note : La capture d’Ă©cran date d’avant le fix pour le 1080p, la vidĂ©o est donc en 720p

setup La HD sur Youtube passe bien, sachant que je suis sur une VM

setup OCS parfait Ă©galement

setup Amazon Prime Video aussi

Quelques limitations ou désagréments

A aucun moment je n’irai considĂ©rer cette solution comme parfaite. Elle me convient car j’ai acceptĂ© aussi ses dĂ©fauts.

L e trousseau de clĂ©s systĂšme est gĂȘnant

L’un des premiers est le fait que Vivaldi utilise le trousseau de clĂ©s du systĂšme (au dĂ©but je croyais que c’Ă©tait liĂ© au client de synchro NextCloud, mais la VM ne l’a pas d’installĂ©). MalgrĂ© la connexion sans mot de passe de notre utilisateur, la clĂ© de dĂ©verrouillage (qui est gĂ©nĂ©ralement le mot de passe de la session) est demandĂ© au lancement.

setup

L’ergonomie Desktop n’est pas idĂ©ale

On ne se mentira pas, piloter un PC multimĂ©dia avec une souris, mĂȘme si c’est un touchpad, c’est pas l’idĂ©al. A titre perso ça me va, mais peut ĂȘtre qu’il est possible de faire en sorte d’utiliser une manette de console ? Je n’ai pas creusĂ© cet aspect, n’hĂ©sitez-pas Ă  en discuter !

AprĂšs, il existe toujours Kodi qui apporte une ergonomie pour centre multimĂ©dia. A titre personnel je l’utilise comme lecteur pour les fichiers se trouvant sur le NAS, notamment car il permet d’ĂȘtre pilotĂ© Ă  distance avec son interface Web.

VoilĂ , j’espĂšre que ça vous donnera des idĂ©es !


📑 Table of Contents

📚 Read my latest book

Follow me on Mastodon

đŸ·ïž All Tags 📄 All Posts đŸ—ș Sitemap RSS Feed