Garbage Collector


It's all in the title !

🏷️ All Tags 📄 All Posts

H2G2 Vol.2 : The Restaurant at the End of the Universe

- 3 minutes reading time
H2G2 Vol.2 : The Restaurant at the End of the Universe
Couverture audiobook The Restaurant at the End of the Universe

Sorti en octobre 1980 au Roayume-Uni, The Restaurant at the End of the Universe est le deuxième livre de la “trilogie en six parties” du Guide de l’Auto-stoppeur Galactique. Suite directe du précédent livre, il enchaîne après le départ de Magrathea des personnages qui sont attaqués par un vaisseau Vogon.

Après leur départ de Magrathea, la fine équipe est attaquée par un vaisseau Vogon et le Coeur-en-or est incapable de se battre. Pour cause, Arthur avait à ce même moment sollicité l’ordinateur de bord pour lui faire une vraie tasse de thé, ce qui monopolisa toutes ses ressources. Dans un geste désespéré, Zaphod invoquera l’esprit de son ancêtre, Zaphox Beeblebrox IV, pour les aider. Le fantôme téléportera Zaphod et Marvin sur Ursa Minor Beta, devant les bureaux de l’éditeur du Guide de l’Auto-stoppeur Galactique. Zaphod cherchera alors à rencontrer Zarniwoop, le directeur de l’édition du Guide, mais dont le staff insiste pour dire qu’il est en voyage intergalactique.

Et soudainement, des chasseurs de Frogstar attaquent l’immeuble du Guide et finissent par embarquer l’immense bâtiment vers l’une de leurs planètes, Frogstar World B.

L’intrigue principale de ce second volume réside dans la recherche du Maître de l’Univers. En effet, le rôle du Président Galactique est une simple façade pour détourner l’attention de ceux qui contrôlent réellement l’Univers. A titre personnel j’ai trouvé que ce volume manquait un peu d’enjeux, je le vois un peu comme une transition vers le troisième qui est déjà plus complet et développe une intrigue bien plus fournie.

La première partie de l’histoire se focalise sur la recherche du Maître de l’Univers et suit donc principalement Zaphod et Marvin. Celle-ci retrouve ensuite ses autres personnages lorsqu’ils arrivent tous au fameux Restaurant, le Milliways. L’idée de ce restaurant est marrante, il s’agit d’un lieu enfermé dans une bulle temporelle qui permet d’assister à la fin de l’Univers. Encore une fois, une bonne partie des scènes sont du point de vue d’Arthur qui est toujours aussi perdu face à toute l’extravagance de l’Univers a à lui montrer. Le plus déroutant étant la vache douée de parole qui insiste pour proposer ses meilleurs morceaux de choix pour le dîner.

Néanmoins, je ne trouve pas grand chose à dire sur ce volume. Clairement, il m’a paru plus léger que le premier qui était chargé de poser les bases de l’univers de H2G2 et de nous y embarquer. Cette suite est un peu plus convenue et propose une histoire moins dramatique, limite décevante, avec beaucoup d’éléments aléatoires qui font qu’on se demande comment ça va finir. Un opus de transition vers le troisième qui se laisse lire sans difficulté, mais qui laisse un goût de “trop peu” dans la bouche après le premier.