AprĂšs avoir pris mon temps pour faire le remake HD de Xenoblade Chronicles, il Ă©tait temps d’attaquer son extension intĂ©grĂ©e intitulĂ©e Future Connected.

Future Connected est un contenu supplĂ©mentaire ajoutĂ© dans la Definitive Edition sur Switch. Il est directement accessible depuis l’Ă©cran de lancement du jeu sans avoir besoin de faire le scĂ©nario original, mais il me paraissait important de se remettre Ă  niveau sur les subtilitĂ©s de l’histoire :)

Attention spoilers !

XC future connected © Nintendo/Monolith Software

Un an aprĂšs l’histoire principale de Xenoblade Chronicles, le monde est en paix et les diffĂ©rents peuples collaborent pour construire leur nouveau monde dĂ©nuĂ© de dieux mĂ©galomanes. Shulk a cependant un projet en tĂȘte et propose Ă  Melia de tenter de retrouver l’ancienne capitale des High Entia en vue de ramener les Ă©ventuels survivants qui s’y trouveraient. Embarquant dans les cieux avec le vaisseau Machina Junks, ils arrivent Ă  ce qui Ă©tait l’Ă©paule de Bionis, dĂ©sormais une Ă©tendue de terres flottantes dans les cieux oĂč s’Ă©lĂšve au loin Alcamoth.

A peine arrivĂ©s, ils sont subitement attaquĂ©s par un rayon d’Ă©nergie provenant de la capitale et s’Ă©crasent dans un lac de l’Ă©paule de Bionis. Dehors, ils feront la rencontre de deux passagers clandestins qu’ils ont embarquĂ© : Nene et Kino, deux des enfants de Riki qui Ă©taient en quĂȘte d’aventure pour marcher dans les pas de leur HĂ©ropon de pĂšre. La petite bande va donc explorer l’Ă©paule de Bionis et dĂ©couvrir Ă  Alcamoth une entitĂ© fantĂŽmatique aussi inquiĂ©tante que dangereuse appelĂ©e par les habitants le Fog King.

A la maniĂšre de Torna - The Golden Country pour Xenoblades 2, Future Connected apporte son petit lot de changements au gameplay du jeu. Nous n’aurez que quatre personnages : Shulk, Melia, Kino et Nene. Kino et Nene sont respectivement des alter ego de Sharla et Reyn, ils remplissent le rĂŽle de heal et de tank et disposent du mĂȘme panel de techniques. Du fait des Ă©vĂ©nements du scĂ©nario principal, Shulk n’est plus capable de voir le futur et cet Ă©lĂ©ment de gameplay a disparu des combats. L’arbre de techniques a Ă©galement Ă©tĂ© supprimĂ© et les attaquĂ©es chaĂźnĂ©es sont remplacĂ©es par les Union Strikes, des attaques spĂ©ciales que les personnages vont dĂ©bloquer au fil de l’histoire. Quant aux techniques des personnages, le dĂ©blocage de leur amĂ©lioration se fait par l’achat de livres contre des points spĂ©cifiques Ă  Ă©changer et non plus avec l’argent du jeu. Enfin, les gisements d’Ether vous fournissent directement des gemmes prĂȘtes Ă  l’emploi, leur qualitĂ© variant selon diffĂ©rents critĂšres. Autre changement Ă  noter, les Heart to heart du premier jeu sont remplacĂ©s par les Quiet moments, des scĂ©nettes Ă  suivre sans choix, l’affinitĂ© entre les personnages n’Ă©tant plus une composante du jeu, qui dĂ©veloppent ceux-ci et leur histoire.

Dans cette extension, nous dĂ©couvrons une nouvelle zone qui n’est pas si nouvelle que ça. En effet, l’Ă©paule de Bionis existait dĂ©jĂ  dans le premier jeu et apparaissait durant deux scĂšnes cinĂ©matiques. Le tableau dans la maison de Dunban est Ă©galement une illustration de cette carte. Il n’Ă©tait pas possible d’y accĂ©der car il s’agissait une zone de test utilisĂ©e dans la bĂȘta du jeu pour valider les mouvements et l’exploration des zones avec les personnages. GrĂące Ă  l’utilisation de moyens dĂ©tournĂ©s, il Ă©tait possible de l’explorer dans la version originale du jeu sur Wii. La zone a Ă©tĂ© refaite en consĂ©quence pour devenir exploitable en y intĂ©grant les Ă©lĂ©ments finaux du jeu.

La premiĂšre chose qui marque en arrivant sur l’Ă©paule de Bionis, c’est le calme ambiant malgrĂ© la menace du Fog King. La musique d’ambiance est calme, le thĂšme de combat est enjouĂ© et trĂšs jazz, cet Ă©pilogue a d’ailleurs quelques nouvelles musiques pour l’occasion et exploite aussi celles du jeu original. NĂ©anmoins, la zone est trĂšs vivante et peuplĂ©e de crĂ©atures issues du bestiaire du jeu de base et peut s’avĂ©rer rapidement dangereuse lorsqu’on explore et tombe sur des coins de niveau plus Ă©levĂ©.

Comme pour Torna, le contenu de cet add-on est bien consĂ©quent. La quĂȘte principale vous fera explorer la nouvelle carte tandis que plusieurs quĂȘtes annexes viendront dĂ©velopper le lore du jeu. Ainsi, l’Ă©paule de Bionis est l’endroit oĂč les GĂ©ants vivaient Ă  leur Ă©poque. Un point de repĂšre de la carte s’appelle d’ailleurs “Agni’s birthplace”, du nom du roi GĂ©ant dont on peut explorer la tombe dans la ForĂȘt Makna. Les diffĂ©rentes peuplades du jeu sont prĂ©sentes dans les deux villes de l’Ă©paule de Bionis avec des Homs, Nopons, High Entia, et Machinas. Une partie du scĂ©nario exploite d’ailleurs la rancƓur des High Entia contre les Machina Ă  cause de la guerre menĂ©e par Egil qui a conduit la perte d’Alcamoth. Un autre Ă©lĂ©ment de l’histoire est la survie de la race High Entia et le dĂ©veloppement de cette tĂąche que s’est donnĂ©e Melia. Globalement, le scĂ©nario est trĂšs orientĂ© autour de Melia, personnage qui Ă©tait assez en recul dans le premier jeu malgrĂ© les Ă©vĂ©nements d’Alcamoth qui la concernait directement.

L’une des quĂȘtes secondaires les plus importante est celle de l’escadron Nopon Ponspectors. Cette fine Ă©quipe de 12 membres est divisĂ©e en trois spĂ©cialitĂ©s selon la couleur de leur banniĂšre (rouge, bleue, jaune). C’est elle qui vous permet d’exploiter la nouveautĂ© gameplay des Union Strikes qui remplace l’attaque chaĂźnĂ©e du premier jeu. Lorsque la barre d’affinitĂ© au combat est pleine, le joueur peut activer une attaque spĂ©ciale parmi un choix de trois liĂ© Ă  la couleur de l’escadron Ponspectors. La premiĂšre inflige des dĂ©gĂąts et assomme les adversaires, la seconde est une puissante attaque de zone, la troisiĂšme est une attaque qui applique Ă©galement un soin sur la durĂ©e Ă  l’Ă©quipe. Les Ponspectors sont rĂ©partis un peu partout sur la carte vaquant Ă  leur occupation. Lorsque l’Ă©quipe en trouve un, il propose une quĂȘte et une fois celle-ci accomplie, le membre rejoint la troupe. Et vous vous retrouvez ainsi avec tout cet escadron Nopon qui vous suit en permanence (c’est dĂ©sactivable) et vous assiste au combat. Le QTE d’affinitĂ© permet d’activer des bonus durant le combat. Une fois rassemblĂ©s, ils vous proposeront de les suivre ensuite dans leur quĂȘte pour trouver un trĂ©sor des GĂ©ants pour finir par y affronter celui qui semble ĂȘtre l’adversaire le plus puissant de Future Connected.

Niveau ambiance et histoire, c’est assez contrastĂ© en fait. Comme dit au dĂ©but, on arrive dans une zone trĂšs calme mais pourtant en proie Ă  une menace trĂšs violente. On retrouve Ă©galement la thĂ©matique des High Entia et de leur opposition entre les “sangs purs” et les “sangs mĂȘlĂ©s” et la survie de leur race. Mais Ă  cĂŽtĂ© de ça, le fait d’avoir deux Nopons (trĂšs jeunes en plus) apporte une sorte de lĂ©gĂšretĂ© Ă  l’ambiance. Peut ĂȘtre un peu trop parfois avec des scĂšnes trop enfantines du fait des voix horripilantes qu’ils donnent aux Nopons… AprĂšs j’ai nĂ©anmoins un petit regret aprĂšs avoir fini l’histoire, c’est qu’elle n’explique pas vraiment l’origine du Fog King. Elle reste inconnue et les personnages estiment que cette entitĂ© est Ă©trangĂšre Ă  leur monde. Le scĂ©nario de Future Connected est beaucoup plus portĂ© sur le dĂ©veloppement personnage et cette menace n’est finalement qu’un prĂ©texte Ă  l’histoire. A voir si un potentiel Xenoblade Chronicles 3 dĂ©cide de rapprocher les deux opus du jeu (fusion des deux univers entre Xenoblade Chronicles et Xenoblade Chronicles 2 ? un troisiĂšme univers qui fout le bordel ?) ou partir sur une histoire totalement diffĂ©rente en reprenant le Fog King.

Xenoblade Chronicles : Future Connected est donc une extension du premier jeu qui apporte un complĂ©ment Ă  l’histoire des personnages et propose une nouvelle petite aventure, qui est complĂ©tĂ©e par pas mal de quĂȘtes autour et d’exploration portant le tout Ă  une dizaine d’heures de jeu. Soit un contenu supplĂ©mentaire qui vaut le coup, d’autant qu’il est inclus avec la Definitive Edition.